Après avoir fait le constat du retard des entreprises dans l’adoption des technologies, la première partie de cet article explorait le potentiel de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée pour transformer l’expérience employé, avec le cas du recrutement.

Cette deuxième partie se penche sur deux autres usages: la formation et l’accompagnement de l’employé dans ses tâches quotidiennes.

Impact des technologies de RV et de RA sur l'expérience employé

Améliorer la formation et l’apprentissage :

Dans les industries de la santé, de l’aéronautique et de la défense, la réalité virtuelle est utilisée depuis longtemps (simulation de chirurgies délicates, d’atterrissages et décollages difficiles, ou de zones de combat). La baisse des coûts de développement de la réalité virtuelle permet d’étendre ces pratiques. Des scénarios variés permettent de former les employés pour des compétences clés : discours devant un public, vente, service à la clientèle, compétences techniques, etc. La réalité virtuelle permet d’accroitre la vitesse d’apprentissage en mettant l’utilisateur en situation réelle. La réalité augmentée permet également aux mentors de coacher en direct les employés dans les situations réelles pour les aider à conclure une vente, ou régler un problème mécanique.

Au-delà des simulations, la réalité virtuelle apporte une nouvelle forme d’enseignement à distance en offrant des univers immersifs et réalistes accessibles depuis partout. Labster donne accès aux étudiants, à des laboratoires de dernier cri, entièrement virtuel. Elle permet également de visualiser plus facilement des systèmes complexes, en naviguant dans des environnements 3D (exploration du corps humain, de l’univers, etc.) et donc de développer des contenus plus engageants.

Accompagner l’employé dans son travail :

La réalité augmentée trouve plusieurs applications dans l’environnement de travail de l’employé. Dans les années 1990, Tom Caudell chez Boeing avait exploré l’utilisation de cette technologie pour assister les ingénieurs dans la construction des pièces d’avion, en projetant des instructions et informations sur les pièces à monter. Aujourd’hui, on retrouve des projets similaires pour accompagner les employés dans leurs tâches quotidiennes dans quelques entreprises. Utilisé intelligemment, les gains en productivité sont considérables (DHL a constaté une hausse de productivité de 25% en équipant ses employés de « lunettes intelligentes »). Attention cependant à ne pas robotiser l’employé, la technologie doit simplement apporter une assistance, et laisser les employés réfléchir et prendre leurs décisions.

Ces technologies offrent également des perspectives très intéressantes pour briser les habitudes de travail traditionnel, assis au bureau dans un cubicule. Microsoft a fait la démonstration du potentiel de la réalité augmentée pour visualiser des informations plus complexes et plus nombreuses, au-delà du simple écran d’ordinateur.

La réalité virtuelle est également très prometteuse pour le bien-être des employés au travail. L’utilisation de la psychologie environnementale facilite la concentration des employés en le plaçant dans un environnement de travail optimal, et réduit son niveau de stress en l’extirpant du stress du bureau.

Le prochain article explorera l’impact des technologies sur la collaboration et donnera des indices aux gestionnaires pour les aider à se préparer aux changements.

Articles liés :
Partie 1 – « Réalité virtuelle et réalité augmentée » et « Recruter les bons candidats » 
Partie 3 – « Faciliter la collaboration et la communication » et « Comment s’y préparer »

Luc Ballot

Analyste d'affaires de Conseils Atelya. Passionné par l'impact des technologies sur l'entreprise. Il associe des compétences en stratégie d'entreprise et technologies de l'information. Formation : M.Sc. gestion (stratégie d'entreprise) à HEC Montréal. Intérêts : Stratégie, Nouveaux modes de travail, Collaboration et réseaux sociaux d’entreprise, Transformation organisationnelle, Transformation digitale, Architecture d'information, Expérience utilisateur