Le choix d’une plateforme Cloud est une décision importante qui nécessite une réflexion approfondie. L’importance que les dirigeants accordent au  Cloud ne fait qu’augmenter depuis les dernières années. À cet effet, une étude d’IBM prévoit que d’ici 2016 le Cloud sera perçu comme un enjeu stratégique prioritaire pour 72 % des dirigeants d’entreprises comparativement à 34 % en 2015. Cette migration vers les technologies Cloud s’explique par les effets positifs de celle-ci sur l’efficience et la collaboration de ses utilisateurs. De plus, le Cloud offre plusieurs avantages aux organisations telles une hausse de la flexibilité et une diminution des coûts d’infrastructures. Dans l’optique de faire le choix le plus approprié, les organisations doivent déterminer qu’elle est leur ADN organisationnel. Une fois qu’elles auront une meilleure compréhension de leur culture interne, elles doivent comprendre quels sont leurs besoins et quelles fonctionnalités elles recherchent. Par la suite, les entreprises seront en mesure de choisir la plateforme la plus adaptée. Effectivement, les plateformes Cloud offrent aussi des suites bureautiques, des outils collaboratifs et des outils de productivités communément appelés SaaS (Software as a Service) ceux-ci doivent être pris en compte dans le choix.

Actuellement, Office 365 et Google Apps for Work, les SaaS respectifs des plateformes Cloud de Microsoft et Google, dominent le marché. Toutefois, nous pouvons difficilement déterminer quelle plateforme est la meilleure, elles ont toutes deux des forces et des faiblesses. La recherche que nous avons réalisée tente de fournir un portrait le plus pragmatique possible des raisons expliquant le choix d’Office 365 ou Google Apps. Dans le cadre de cette courte recherche, nous avons sélectionné un échantillon de 60 entreprises provenant de différents secteurs d’activités, ceux-ci sont détaillés dans le tableau 1. Les résultats obtenus dans cette recherche ne se veulent pas exhaustifs, mais cherchent plutôt à présenter certaines raisons évoquées par les entreprises pour justifier le choix de leur plateforme. La collecte de données se base uniquement sur des études de cas, disponibles en ligne et réalisées majoritairement par Microsoft et Google. En raison de la provenance des données et la difficulté de confirmer certaines informations, nous insistons sur l’importance de prendre l’analyse comme un outil d’information et d’aide à la décision plutôt que comme un dogme.

 

tab11

Suite à la récolte des données, nous avons constaté que les organisations qui optent pour Google Apps for work semblent généralement avoir une culture organisationnelle plus axée sur l’innovation. Les entreprises semblent choisir Google afin de faciliter la collaboration entre leurs employés à partir d’une plateforme simple et intuitive d’utilisation. À l’opposé, les entreprises qui choisissent Office 365 semblent posséder une culture organisationnelle plus traditionnelle axée sur la gestion du risque. Nous arrivons à cette conclusion puisque plusieurs entreprises justifient leurs choix d’Office 365 par le fait qu’elles utilisent déjà les outils Office démontrant une plus faible propension au changement. Cela est cohérent avec notre observation selon laquelle un autre déterminant important du choix d’Office 365 est la volonté des entreprises à avoir une plateforme structurée. Nous avons dénoté plusieurs raisons mentionnées par les entreprises de l’échantillon pour expliquer le choix d’une des deux plateformes. Toutefois, en ce qui a trait à la sécurité et l’accès aux données nous n’avons pas été en mesure de déterminer de manière concluante si une des deux plateformes est plus en mesure d’assurer la sécurité et l’accès aux données. Le tableau ci-dessous présente une synthèse des principaux résultats obtenus lors de l’analyse de notre échantillon.

 

Off_Goo

En conclusion, la recherche que nous avons réalisée fournit une première piste de réflexion dans le choix d’une plateforme Cloud. Elle permet de se familiariser aux deux principaux produits sur le marché ainsi qu’à leurs principales caractéristiques. Toutefois, les organisations doivent pousser plus loin leur analyse des différents produits avant de faire leur choix. Les deux plateformes que nous avons analysées sont différentes l’une de l’autre et répondent à des besoins différents. Les organisations doivent donc choisir la plateforme qui répond le mieux à leur besoin.

 

Louis Martin-Chartrand

Stagiaire chez Conseils Atelya. Passionné par les stratégies d’innovation et la transformation digitale des organisations. Dans le cadre de son parcours académique, Louis réalise son projet supervisé chez Atelya où il intervient principalement sur les enjeux et les questions stratégiques liés au partenariat avec Colombus Consulting. Intérêts : transformation organisationnelle, stratégie d’innovation, architecture et gouvernance digitale, transformation digitale, collaboration et réseaux sociaux d’entreprise. Formation : (en cours) M.Sc. gestion (stratégie) à HEC Montréal.