Le potentiel des technologies sociales est trop peu connu des industries où les opérations du cœur de métier ne relèvent pas du travail de la connaissance. Or, des industries de ce genre comme le secteur manufacturier gagneraient à imaginer les gains potentiels à appliquer des transformations liées aux technologies sociales.
 
Au Québec et au Canada, le secteur manufacturier est important puisqu’il représente l’industrie qui crée le plus d’emploi (1.7m) et que l’économie manufacturière est responsable de plus de 11% du PIB canadien. Lors de la dernière conférence Deloitte 360, des recherches sur le secteur manufacturier ont démontré que dans les prochaines années l’innovation aura un rôle important dans la performance des manufacturiers et que l’automatisation changera l’exécution de la production.
 
Il est souvent facile d’imaginer pour les travailleurs de la connaissance, pour les employés mobiles ou encore pour les gestionnaires d’équipe décentralisées que les technologies sociales sont un levier important à la productivité. En effet, au fil des années, des clients de Conseils Atelya provenant d’industries variées ont réalisé de nombreux bénéfices suite à de tels projets :
 
[list type=square_list]

  • Dans le secteur de l’énergie, des conseillers en communication sont désormais capables de gérer en temps réel des événements imprévus et de coordonner leurs efforts à l’échelle nationale en réduisant leurs coûts d’opération;

  • Une compagnie en aéronautique, un secteur où la conformité complexifie les processus, a réduit considérablement le temps d’exécution de ses processus en en facilitant la recherche de l’information;?

  • Un important télédiffuseur canadien a réduit de plus de $100k ses coûts en infrastructure, a permis la co-création en temps réel de documents importants et facilite les activités de veilles stratégiques en mettant en place des communautés de pratiques;

  • Une entreprise du secteur financier a facilité l’intégration, la diffusion de l’information et la création d’une culture commune lors d’une importante fusion et acquisition valant plusieurs millions de dollars.

[/list]

 

L’innovation pour les manufacturiers

Plus on est, plus on a d’idées. Les bonnes idées viennent de partout : ceux qui utilisent, ceux qui n’utilisent pas, ceux qui imaginent, ceux qui produisent, ceux qui supervisent ceux qui produisent, et encore. Imaginez comment une plateforme sociale peut transformer la créativité en innovation! Imaginez que les employés puissent mettre leurs idées sur une plateforme (description, formules, vidéos, images, croquis). Imaginez que les employés aient 15 votes par an et puissent les utiliser pour supporter d’autres idées, commenter et partager les idées des autres. Imaginez que de manière trimestrielle, un « comité de l’innovation » se réunisse pour étudier le potentiel des idées et se donne jusqu’au trimestre prochain pour présenter une évaluation. Imaginez que l’employé dont l’idée est retenue soit nommé dans l’équipe de développement…
 
En fait, en plus d’expliquer que l’innovation est essentielle pour développer plus rapidement de nouveaux produits, accélérer le temps de mise en marché (d’en moyenne 12%) et surmonter la compétition, une étude de PA Consulting révèle que selon les manufacturiers les principales sources d’innovation sont les employés R&D, les employés de production et les représentants commerciaux – d’où l’importance de valoriser la contribution de tout le monde. Dans cet ordre d’idées, les entreprises qui innovent le plus ont généralement une meilleure performance. Ce constat est illustré par l’étude de Deloite qui démontre que les rendements à la bourse des organisations qui innovent le plus sont supérieurs aux rendements moyens de l’indice S&P 500.
 
wp2

 
 
L’automatisation de la production
 
Évidemment, l’automatisation changera non seulement la manière avec laquelle les produits sont construits, mais également la nature des tâches des employés. Ceux-ci devront configurer, superviser et assurer l’entretien de différentes machines spécialisées et même de robots. Pour complexifier le tout, ces nouvelles tâches nécessiteront des connaissances propres à l’équipement, mais également propres aux produits (par exemple : les configurations peuvent différer en fonction du produit ou de la grosseur du lot). Aussi, ce rôle sera beaucoup moins opérationnel et des compétences d’analyse et de résolution de problèmes viendront le compléter. Imaginez que les employés de production aient accès à une plateforme de formation mobile, avec de courtes vidéos qui montrent le fonctionnement d’un équipement spécialisé, des listes de spécifications pour la configuration des machines et des programmes de formation sur demande. Imaginez un environnement où les employés aient une communauté pour poser des questions, pour chercher des experts et d’autres employés qui ont vécu des problèmes similaires. Imaginez un système qui, un peu comme un jeu, attribue des badges en fonction de l’expertise et des points pour la contribution à la compagnie…
 
Par exemple, l’automatisation a permis à Fosters Bakery d’augmenter sa capacité de production de 80% et de réduire la consommation énergétique de 50%, à W&G Sissons de réduire son temps de production de 24 à 6 minutes et à Characteristix de rivalisé contre l’offre asiatique en doublant le nombre de pièces produites dans un laps de temps déterminé. Dans ces trois cas, l’utilisation de robots et de machinerie spécialisée entraine une transformation de la planification de la main-d’œuvre : des connaissances spécialisées sont requises pour opérer, superviser et maintenir cet équipement.
 
wp1

 

 

Bien que l’impact des technologies sociales soit beaucoup plus démocratisé dans les secteurs du travail de la connaissance, miser sur le capital social est aussi intéressant pour le secteur manufacturier. En plus de favoriser l’innovation et de soutenir l’effort d’automatisation en contribuant à la spécialisation de la main d’œuvre de production, les technologies sociales rehaussent le sentiment de mobilisation des employés à long terme, et le réflexe collaboratif qu’ils auront su développer améliorera leur productivité.