HackSherbrookeJ’ai eu le plaisir aujourd’hui de participer en tant que membre du jury à l’événement « HackSherbrooke », le plus grand hackathon de Sherbrooke reposant sur l’usage de données ouvertes dans un objectif de favoriser l’innovation.

« Hackathon », tel que nous l’apprend (ou rappelle) Wikipédia, est « un événement où des développeurs se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieurs jours. Le terme est un mot-valise constitué de hack et marathon ».

Ainsi, le HackSherbrooke, présenté par le réseau Action TI Estrie, a permis de réunir pendant un weekend une cinquantaine de jeunes passionnés de programmation, design graphique et marketing, ainsi que plusieurs bénévoles pour l’organisation du weekend et le support à l’événement.

Regroupés en neuf équipes, ces « hackers » avaient pour défi de développer une application Web en utilisant des données ouvertes (rendues disponibles dans le cadre d’un protocole inter-villes) et misant sur l’événementiel à Sherbrooke. Tout cela, en moins de 48h!

Les résultats ont été épatants : des applications réussies, tant sur le plan de l’ergonomie, du design que des fonctionnalités, mais également des applications reposants sur des modèles d’affaires potentiels et comblant de réels besoins citoyens.

Après un weekend d’efforts et d’émotions, c’est finalement l’équipe « Today Sherbrooke », composée de Jean-François Potvin, Joannie Lafalmme, Fabien Bourdon, Alexandre Boucher et Billy Braga, qui a remporté la première position. En plus de se mériter une bourse de 3000$, l’équipe sera la représentante officielle de Sherbrooke dans quelques semaines lors de la compétition provinciale opposant Sherbrooke, Gatineau, Montréal et Québec.

photo 1

photo 4

Mais le plus remarquable de cette compétition n’a pas été la présentation des applications… En effet, ce qui en a marqué plus d’un – et notamment les membres du jury – est l’esprit de coopération qui s’est tenu tout au long du weekend. En effet, malgré un contexte de compétition, il n’a pas été rare de voir des membres d’une équipe prêtés main forte à une autre équipe.

Cet esprit de coopération en contexte de compétition, ou en d’autres mots cette « co-opétion », est certainement l’un des exemples les plus frappants d’innovation qui a fait de du HackSherbrooke un succès. Il ne s’agit pas ici d’innovation dans le produit, mais bien d’innovation dans la démarche.

À cela, j’en conclus que l’objectif (de favoriser l’innovation) a été atteint, en plus de démontrer une attitude importante des nouvelles générations au sein de nos entreprises.

 

 

Directeur Associé de Conseils Atelya. Passionné par les technologies collaboratives et la gestion de l’Innovation, Luc accompagne les décideurs des grandes entreprises montréalaises et françaises dans la compréhension de l’impact transformationnel des nouvelles technologies sur leurs modèles d’affaires. Il est reconnu pour son expertise en matière de conduite du changement, plus précisément dans l’élaboration de stratégies d’adoption et de gestion des technologies de collaboration interne. Depuis cinq ans, il est engagé dans la gestion de la croissance de la firme. Formation : M.Sc. en gestion (technologies de l'information) à HEC Montréal et est certifié ITIL. Intérêt : Stratégie, Architecture et Gouvernance digitale, Collaboration et Réseaux sociaux d’entreprise, Transformation organisationnelle, Transformation digitale, Maturité collaborative, Organisation connectée.