Conseils Atelya a assisté, le 9 février dernier, à la conférence « The future is CO » organisée par MosaiC, la plateforme d’échange et de partage de connaissances en management de la création d’HEC Montréal.


Co-produits, Co-concepts, Co-branding. Voici quelques exemples de « Co » que présentent les trois conférenciers invités au 5 à 8 créatif MosaiC portant sur l’émergence de la collaboration et de la co-création en entreprises. Ainsi, Alfons Cornella, Président fondateur d’Infonomia et concepteur du projet « Co-Society », Marie-Josée Lamy, Directrice principale, Merchandising & Licensing Cirque du Soleil, et Louis-Étienne Dubois, discutant académique et candidat au doctorat à HEC Montréal témoignent des nouvelles formes de collaboration qui permettent, grâce à des processus d’innovation rapides et bien intégrés, l’accès à de nouveaux marchés et le développement de nouveaux modèles d’affaires.

Alfons Cornella et la société du CO-
Intimement lié avec la communauté MosaiC, entre autres de par l’École d’été en management de la création dans la société d’innovation, Alfons Cornella débute la conférence en exposant des exemples étonnants de collaboration entre des sociétés, où l’intelligence de deux expertises s’arrime pour créer des résultats surprenants, innovants, mais surtout qui plaisent aux consommateurs finaux de par leur nature ludique. Le premier exemple est celui de l’association de Coca-Cola et d’Emeco, fabricant de chaises d’aluminium américaines. En alliant leurs forces, les deux entreprises mettent sur le marché, en 2010, la 111 Navy chair, chaise faite entièrement de 111 bouteilles de Coca-Cola recyclées. Ce produit éco-chic est une preuve tangible que l’association de talents peut créer de belles innovations porteuses de valeur, pas seulement au niveau économique, mais aussi au niveau de l’image de marque.

M. Cornella poursuit sa conférence en présentant maints autres exemples, mais c’est sans doute sa conclusion, emprise d’une valeur infiniment actuelle en organisation, qui marque l’auditoire : « pour créer un des partenariats efficaces et que la logique du CO prenne tout son sens, les organisations doivent être généreuses ». En effet, il devient impératif, dans leur processus d’innovation, qu’une société soit ouverte au partage de connaissances et d’expertise envers l’autre, tout en gardant en tête la finalité du produit ou service co-créé qui incarne en lui-même la générosité aux yeux de sa clientèle cible.

Marie-Josée Lamy et le Cirque du Soleil en collaboration avec Reebok et Desigual
Marie-Josée Lamy, Directrice principale, Merchandising & Licensing Cirque du Soleil, expose à la communauté MosaiC les partenariats innovants initiés de manière collaborative entre le Cirque du Soleil et deux autres sociétés, Reebok et Desigual.

Reebok et le Cirque s’associent pour lancer, en mars 2009, les programmes d’entraînement innovateurs JUKARI Fit to fly et Fit to flex. Émanant de l’insight marketing que les femmes n’aiment pas aller s’entraîner dans les salles de gym « traditionnelles », l’idée de collaboration permet de créer une forme d’entraînement dynamique et amusante alliant l’approche fluide et imaginative des mouvements du Cirque du Soleil à l’expertise en matière de conditionnement physique détenue par Reebok. À ce jour, ces programmes ont fait leur entrée dans plus de 22 pays, notamment dans les villes de Paris, New York et Hong Kong.

De plus, le Cirque s’associe avec la marque de vêtements espagnole Desigual pour créer des collections colorées et originales inspirées des costumes du réputé cirque. En vente au public depuis novembre 2011 en ligne et dans les 8000 points de vente Desigual, ces collections spéciales sont aussi vendues dans les boutiques du Cirque du Soleil lors des spectacles. Cette collaboration est, selon Madame Lamy, tout à fait naturelle vu les valeurs communes des deux organisations et la ressemblance de leurs processus créatifs. Ceci résume bien l’apprentissage du Cirque du Soleil en ce qui a trait au CO : le succès d’une collaboration est tributaire de la parité entre les cultures organisationnelles des deux parties et surtout de la complémentarité dans la résolution de défis créatifs.

Louis-Étienne Dubois et le Co-design
Candidat au doctorat à HEC Montréal et passionné de co-design, Louis-Étienne résume, dans une formule plus académique, les cas précédemment présentés et les logiques permettant de comprendre l’écosystème du CO. Il commence son exposé en rappelant à l’auditoire que le large concept des contextes d’émergence de la créativité ne date pas d’hier : Émile Durkheim, célèbre sociologue, en fait mention en 1911 dans Jugement de valeur et jugement de réalité. Toutefois, à l’heure actuelle, plusieurs enjeux sont soulevés, notamment le besoin d’intégrer une large variété d’expertises, fondamentales ou appliquées, celui de faire reposer l’innovation autant sur les individus que sur les processus et la nécessité de concevoir l’innovation de façon efficace tout en intégrant les contraintes. Une implication accrue des parties prenantes et une co-construction de sens autour des projets innovants sont, selon l’étudiant, les réponses aux défis actuels des organisations à intégrer les idées novatrices aux processus d’affaires.

En somme, Conseils Atelya a beaucoup apprécié le 5 à 8 MosaiC spécial « CO » et ses exemples inspirants en termes d’innovation sur le marché. À cet effet, le Cabinet croit fermement à l’utilisation du CO afin de faire émerger la créativité et l’innovation. À cet effet, les nouveaux outils du Web 2.0 utilisés à l’interne des entreprises, comme les Réseaux professionnels et les plateformes de collaboration, mettent en lumière des usages favorisant la collaboration et la co-création au sein d’équipes de travail et ce, dans un contexte d’éclatement géographique. La mise en commun des savoirs, le partage de connaissances et l’émergence de nouvelles idées sont donc au cœur même des principes qui alimenteront les processus d’innovation de l’entreprise de demain.

Pour en savoir plus sur la collaboration et la co-création en entreprise, contactez patrice.letourneau[@]atelya.com, Vice-Président de Conseils ATELYA.

Auteure : Catherine Archambault