Les Éditions Infopresse publie dans son magazine d’octobre un portrait du consommateur québécois actuel. Conseils Atelya se pose la question : Y a-t-il des parallèles à faire entre le consommateur et le collaborateur en entreprise à l’aube de 2012?


 

Infopresse, magazine s’adressant aux professionnels du marketing et des communications, présente dix caractéristiques analysées par divers experts québécois concernant le consommateur d’aujourd’hui. Voici un aperçu de dix spécificités caractérisant un public plus avisé, informé et exigeant que jamais.

 

1. Méfiance : Vu le climat économique actuel, instable et en mouvance, le consommateur tend à être moins confiant de manière générale et à rechercher les sources de réconfort, même dans ses habitudes d’achat. Le lait l’a bien compris avec sa campagne « Le lait, source naturelle de réconfort ».

2. Amateur d’expérience : Le consommateur adopte les marques qui lui procurent une expérience hors des limites du magasin. Citons en exemple la course de patinage Red Bull Crashed Ice, organisée à chaque année à Québec, qui véhicule bien les valeurs de la marque de boissons énergétiques…dans le feu de l’action!

3. Mobile : C’est bien connu, le consommateur actuel est constamment en mouvement. Les communications qui le rejoignent doivent être contextualisées, communicant la bonne information, au bon moment.

4. Humain : Dans un monde où se multiplient les scandales financiers, éthiques et écologiques, le consommateur recherche des marques vraies, comblant des besoins fondamentalement émotifs.

5. Possessif : Le consommateur aime posséder des articles promotionnels avec des packagings originaux servant de prolongement créatif à une marque.

6. Acheteur en ligne : Au Québec, 18% des acheteurs prévoyaient dépenser plus de 500$ en ligne en septembre 2011, selon une étude réalisée par Visa. Ceci est d’autant plus vrai compte tenue la popularité des plateformes à aubaines, tel Groupon.

7. Participatif : Le consommateur veut construire des relations significatives avec des marques ou des organisations; il veut collaborer et contribuer à la production de contenu.

8. Joueur : Le consommateur aime interagir avec la marque et les divers éléments de son univers; c’est pourquoi l’aspect ludique est plus présent que jamais dans les stratégies de communication.

9. Généreux : Une nouvelle génération est née. La Génération G, pour généreuse, se nourrit des valeurs du web : la participation, la création et la collaboration.

10. Influençable : Le comportement d’achat du consommateur est largement influencé par l’avis des amis, des fans et des suiveurs sur les médias sociaux.

 

Suite à ce constat, Conseils Atelya voit déjà plusieurs ressemblances entre les consommateurs et les collaborateurs en entreprise, particulièrement ceux de la jeune génération, les Y, mais également ceux de la génération X. En effet, exigeants dans leur mode de consommation de biens, de services et d’information, ils reproduisent les mêmes comportements dans l’organisation.

De la sorte, le collaborateur utilisant les outils du web 2.0 (Intranet, Réseaux sociaux d’entreprises, blogues, wikis, etc.) cherche le partage, l’intégration et la coopération entre collègues. Il est participatif et généreux, diffusant ses connaissances et générant de nouveaux contenus. Il est joueur, recherchant l’aspect ludique notamment à travers des sondages, des concours et même des systèmes de badges disponibles sur les plateformes 2.0. Finalement, le collaborateur est extrêmement humain, recherchant une organisation aplanie est où la valorisation des savoirs et des compétences prime, permettant une réelle mobilisation de l’employé.

 

Pour en savoir plus sur les enjeux de rétention et d’attraction des nouvelles générations en entreprise et sur les parallèles entre le consommateur et le collaborateur, n’hésitez pas à communiquer avec Patrice Létourneau à Montréal (patrice.letourneau[@]atelya.com) et Alexia Marjolet à Paris (alexia.marjolet[@]voirin-consultants.com).

Auteure: Catherine Archambault